Opposion du SPRIM au transfert du Commerce Extérieur au Quai d’Orsay

Le syndicat majoritaire des agents du Commerce extérieur (SPRIM), affilié à Force Ouvrière (FO) est opposé au transfert de ce portefeuille au Quai d’Orsay, a indiqué jeudi à l’AFP son secrétaire général, Bernard Boidin. »Le réseau n’est pas du tout favorable à un transfert au Quai d’Orsay« , a affirmé M. Boidin pour qui les près de 700 agents du commerce extérieur, qui sont rattachés à la direction générale du Trésor, « ne sont pas des diplomates ».« Ce sont des métiers différents« , a-t-il souligné. « Nous sommes des agents économiques, des gens de terrain au service des entreprises« , a ajouté le secrétaire général du Syndicat des Personnels du réseau international (SPRIM), qui a obtenu près de 70% des voix lors des dernières élections professionnelles.

Pour lui, « les agents ne veulent en aucun cas être écartelés entre différentes administrations » et leur crainte est d’être « dilués » au sein du ministère des Affaires étrangères, présenté comme « un mammouth de 12.000 personnes« .

« Il est aberrant de voir à quel point ce réseau est convoité et nous ne comprenons pas très bien pourquoi« , a ajouté le secrétaire général du SPRIM, manifestement agacé par ce qu’il décrit comme « une guerre de pouvoirs parisiens » qui « fait désordre ».

Face à cette situation, le syndicat a pris mercredi « une position très claire vis-à-vis de l’administration que l’on a toujours servie (ndlr: Bercy) avec un fort engagement et une totale loyauté ».

Source :  FRA – FRFRFRS1163 0237 /AFP-MX27 – PARIS, 3 avr 2014 (AFP)

———————————————————————–

Autres articles : 

 

 

Sur le même sujet

Voir tout sur Actualités

Voir tout sur Dialogue Social

Commentaires fermés.